ŒUVRES

BIOGRAPHIE

Né à Saulieu, François POMPON (1855-1933), fils d’ébéniste commence son apprentissage dans l’atelier de son père puis se forme à la taille de pierre auprès d’un marbrier local. Il étudie la sculpture aux Beaux-arts de Dijon avant de suivre les cours de la Petite Ecole à Paris (Arts Décoratifs). 

Il devient alors un praticien réputé et les plus grands noms de l’époque font appel à lui. Ainsi, en 1890, il travaille pour Auguste Rodin, dont il fut le chef d’atelier pendant 10 ans, puis pour René de Saint-Marceaux jusqu’en 1914. Les Saint-Marceaux seront par la suite ses mécènes. Durant cette période de travail intense, il poursuit ses observations personnelles et expose ses œuvres au Salon d’Automne ainsi qu’au Salon des Artistes Français. Il se tourne dès lors exclusivement vers la sculpture animalière, étudiant avec ferveur les pensionnaires du Jardin des Plantes de Paris et du zoo de Vincennes, orientant ses recherches vers des formes épurées, en rupture avec l’académisme.

François POMPON connaît une reconnaissance tardive. Agé de 67 ans, il présente son Ours blanc au Salon d’Automne, dont le modèle en pierre entre dans les collections du Musée du Luxembourg en 1927. Le succès auprès du public et des critiques est retentissant. Avec cette sculpture aux lignes simples, François POMPON cherche à restituer l’essence de la forme, tout en dégageant la force de l’animal. Il fait abstraction des détails, la lumière jouant un rôle primordial. Son bestiaire est très diversifié, comprenant des animaux de basse-cour comme les Poules ou les Oies mais également des animaux sauvages, comme l’Ours à miel ou encore la Panthère marchant, accordant à chacun une étincelle d’âme au travers de traits souples et audacieux.

Son travail, également présenté lors des expositions de la Société des Artistes Animaliers a une influence considérable sur les sculpteurs animaliers de l’époque. Créateur avec Edouard-Marcel Sandoz du Salon des Animaliers Contemporains en 1927, il est également à l’origine de la création du « Groupe des Douze » en 1931, regroupant d’illustres Animaliers de l’époque, groupe qui malheureusement ne survivra pas à sa mort en 1933.

S’affranchissant de l’influence des grands maitres du XIXe siècle, François POMPON, à l’instar de Rembrandt Bugatti, a joué un rôle essentiel dans le renouveau de la sculpture animalière du XXe siècle.

EXPOSITIONS

2019.06.07 – 2019.07.13
Paris, France
2018.09.22 – 2018.10.12
Paris, France

PUBLICATIONS

No publication found